Sapa dans la brume

Classé dans : Vietnam | 0

Hier soir, nous avons pris un train de nuit pour la gare de Lao Cai, dans la région de Sapa. Cette région est réputée pour abriter de nombreuses ethnies qui vivent dans les montagnes et qui ont conservées la plupart de leurs traditions.

Le train nous a déposé à la gare à 5h du matin puis il nous a fallu encore prés d’une heure de van dans des routes tortueuses pour atteindre la ville de Sapa. Ce qui nous a surpris d’abord c’est le temps, nuageux, humide et froid (quelque chose comme 6 ou 7 degrés). Les paysages disparaissaient derrière la brume et nous ne pouvions pas voir grand chose des rizières qui cisèlent les versants des montagnes.

Nous nous sommes posés à l’hôtel (qui n’a pas de chauffage) pour prendre le petit déjeuner avant de nous préparer à effectuer un trek dans les rizières. Devant l’entrée un petit groupe de femmes de l’ethnie hmong attendait pour nous accompagner sur le chemin. Elles nous ont aidé à traverser les rizières et les chemins boueux en échange de petits achats à l’arrivée. Le paysage était la plupart du temps caché par les nuages mais lors d’éclaircies nous avons pu admirer les rizières à étages sur les montagnes, les rivières et chutes d’eau.

Après avoir mangé à Lao Chai, petit village hmong, nous avons été accompagnés par des femmes de l’ethnie Tsay qui ont pris le relais des hmongs.

 

Après une nuit dans notre chambre glacée, nous sommes partis avec notre petit groupe de français vers Cat Cat, un village h’mong situé non loin de Sapa. Le temps était toujours aussi brumeux et froid. Nous avons encore une fois regretté de ne pas avoir pris les bottes en caoutchouc que nous a proposé l’hôtel. Le chemin était trés boueux et nous avons commencé à marcher sous une pluie fine.

Quand les nuages s’en allaient, nous pouvions voir les montagnes et les rizières à étages. Nous sommes descendus jusqu’à une chute d’eau puis sommes remontés à travers la campagne. La promenade fut courte (nous sommes rentrés à l’hôtel vers 13h alors que nous pensions quelle prendrait presque toute la journée) mais intéressante et sportive.

Il nous a fallu du temps ensuite pour arriver à enlever la boue accumulée sur nos chaussures et nos pantalons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *