Hanoi

Classé dans : Vietnam | 0

Le matin nous sommes allés réserver un tour en bateau sur la baie d’Along pour lendemain. Nous avons ensuite trainé dans la vieille ville où était basé notre hôtel. La ville bourdonne d’activité ici. Partout on voit des vendeuses sur les trottoirs qui proposent toutes sortes de choses. Les bars et restaurants sont justes quelques petits tabourets en plastiques sur un trottoir. Les habitants d’Hanoi s’y installent pour discuter comme nous dans nos cafés. La circulation y est difficile. Les trottoirs sont transformés en parking à motos et les voitures doivent sans cesse s’arrêter, klaxonner ou slalomer à travers les rues étroites. Nous nous sommes dirigés vers le sud, pour aller voir le lac Hoan Kiêm. C’est un peu le cœur de Hanoi et les habitants aiment à s’y promener. Le lac est entouré de routes bruillantes, où les motos et voitures klaxonnent avec entrain.

Le temps était gris et même un peu pluvieux. Nous nous sommes ensuite promenés dans le quartier des bâtiments officiels, notamment le mausolée de Ho Chi Minh, massif et bien protégé par de multiples gardes en uniformes blancs.

 

Deux jours plus tard nous sommes revenus à Hanoi et avons décidé de visiter les lieux que nous avions manqué la première fois :

Ce matin nous nous sommes fait violence pour sortir du lit trés confortable (nous avons été sur classé à notre hôtel) et prendre un taxi pour visiter le mausolée de Ho Chi Minh avant sa fermeture (11h à cette période de l’année). L’accés au mausolée n’est pas trés pratique car une bonnes partie des routes y menant sont interdites et des guardes sont disposés un peu par tout pour vous rappeler à l’ordre si vous tentez de trouver un raccourcis. La visite du mausolée en lui-même fut rapide, nous sommes entrés avec une longue file de personnes. Il est interdit de prendre des photos et de s’arrêter. Des gardes sont là pour vous tirer par la manche si vous n’avancez pas assez vite. Le corps momifié d’Ho Chi Min est disposé dans un cerceuil en verre. Rien de vraiment impressionnant, on a surtout l’impression que les dirigeants communistes ont utilisé l’image d’Ho Chi Min pour assurer leur pouvoir. Il rêvait sans doute d’une sépulture plus modeste.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le temple de la littérature, ancienne école dédiée à Confucius. Encore un nid à touristes… Deux types de groupes s’y côtoyaient: les petits élèves d’écoles vietnamiennes avec leurs foulards rouges, et les groupes de touristes occidentaux, tous âgés et décrépis.

Nous sommes ensuite allés manger au restaurant Koto juste a cote, un établissement dont le but est la reconversion des enfants des rues par l’apprentissage des métiers de la restauration.

Puis visite du musée Ho Chi Minh, sur la vie de l’icône de la révolution vietnamienne. Le musée est intéressant avec de nombreuses lettres en francais, quand Ho Chi Minh était en France et était un membre actif du parti communiste francais. Le musée est un gros vecteur de progragande communiste, avec de nombreux messages mettant en avant la lutte du peuple vietnamien pour le bien du monde entier. Rien qu’en entrant dans le lieu, vous êtes abasourdis par un chant communiste au volume poussé au maximum.

Nous avons également fait un tour du côté de son ancienne maison, sur pilotis et près d’un lac à carpes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *