La Bolivie, de 90 à 6500 mètres d’altitude

Classé dans : Bolivie | 1

Le premier choc que nous avons ressenti en arrivant à La Paz, la capital de la Bolivie, est le manque d’oxygène. L’aéroport est situé à 4 000 mètres d’altitudes et le mal des montagnes n’est pas à prendre à la légère sous peine de tomber dans les pommes en montant un innocent escalier.

Nous ne sommes pas restés à La Paz, qui n’a pas grand intérêt. Nous avons pris directement le bus pour aller au lac Titicaca.

Le lac est situé à 3 800 mètres d’altitude. Ses eaux très bleues et la végétation très sèche de ses îles fait un peu penser à la Crête ou la Grèce.

Nous sommes repassés par La Paz pour prendre un avion en direction de Rurrenabaque, dans la forêt amazonienne. Nous y avons fait une excursion dans la jungle pendant 3 jours. Cela nous a offert l’occasion de dormir dans la forêt et même de descendre la rivière sur un radeau.

Nous avons ensuite rejoint Uyuni, le point de départ des tours dans le sud Lipez. Le décors est très différent de Rurrenabaque, ici tout est désertique. Nous avons visité cette région magnifique en 4×4 accompagnés de deux autres couples. Nous avons pu voir le salar d’Uyuni, les geysers et les lagons d’altitudes.

A Potosi nous avons visité les mines d’argent, où des mineurs extraient le minerais au prix de leur santé.

Sucre est une ancienne capitale du pays et un des villes les plus jolies du continent. Nous y avons visité différents musée et bâtiments de l’ère coloniale.

 

Pour finir en  beauté, nous sommes revenus à La Paz pour y descendre la « Death Road« , route réputée pour son nombre de morts chaque année. Aujourd’hui elle n’est plus utilisée mais il est toujours possible de la descendre en VTT. Sensations garanties.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *