• Cimetière avec ses pierres tombales typiques
  • La "citerne de la cathédrale"
  • A l'intérieur de Sainte Sophie

Istanbul, entre Europe et Asie

Classé dans : Turquie | 1

C’est au coeur de Sultanamet, dans le vieux « Stamboul » que commence notre périple sur la route de la soie.

Nos journées à Istanbul sont consacrées à la visite des bazars, palais et mosquées. Nous découvrons de magnifiques mosquées, peut être moins touristiques et moins grande que la Mosquée Bleue mais tout aussi splendides. Romain prend le temps de faire des « photos bulles » (visibles sur son compte Google+) malgré l’odeur de chaussettes qui règne dans ces lieux de culte.

Le soir, nous partons à la recherche du kebab le moins cher possible, et dînons tranquillement, accompagnés par les prières mélodieuses du muezzin.

Icônes dans Sainte Sophie
A l’intérieur de Sainte Sophie
Cimetière ottoman à istanbul
Cimetière avec ses pierres tombales typiques
Maison de bois dans Istanbul
Maison de bois traditionnelle
La citerne de la cathédrale à Instanbul
La « citerne de la cathédrale »
Dome d'une mosquée à Istanbul
Dome d’une mosquée
Mosquée d'Instabul
Mosquée
Les chats d'Istanbul
Les habitants adorent les chats errants et s’en occupent
Patisserie à Instabul
Pâtisseries turques, miam !

La nuit, nous partageons une chambre dans une auberge de jeunesse avec un Belge et un couple d’allemands. Tous trois sont venus depuis leurs pays d’origine en vélo avec leurs tentes et leurs réchauds. Ils ont pour objectif d’arriver en Chine ! Nous sommes très impressionnés par leur courage.

Le cirque d’Ephèse

Nous quittons ensuite Istanbul via un bus de nuit qui nous amène à côté des ruines d’Ephèse, deux mille ans en arrière. A l’époque, la cité, fondée par les grecs, était une ville au rayonnement très important. Maintenant, à l’état de ruines, elle reste un site archéologique de premier ordre.

Nous commençons la visite lentement, sous le soleil écrasant de la Turquie. Nous prenons le temps de nous émerveiller devant chaque ruine, quand tout  à coup, une horde de touriste envahie le site. Difficile de se projeter 20 siècles plus tôt quant on est entouré par les japonaises qui posent devant la moindre pierre et les français qui parlent et rigolent fort.

Le théatre d'Ephèse en Turquie
L’imposant théatre
Maison en rénovation à Ephèse
Une des maisons en cours de rénovation. Admirez les mosaïques !
Bibliothèque de Celsus à Ephèse
La fameuse bibliothèque de Celsus, symbole d’Ephèse
Portail d'église à Ephèse
Portail de l’église où ont eu lieu les conciles d’Ephèse

Nous nous rendons également sur le site de Priène, des ruines plus petites que celles d’Ephèse mais qui restent entourées de végétation et ignorées des tour-operators.

Nous sommes actuellement dans un petit hôtel dans la ville de Selçuk. Nos hôtes sont très sympathiques et nous expliquent la signification des symboles sur le drapeau turc : « Star is star ! It’s like moon ! It’s moon ! »

Nous apprenons le turc sans forcer, grâce à certaines similitudes avec le français : SOSIS (saucisses), TUVALET (toilettes), TAKSI (taxi), GAR (gare)…. mais il nous reste encore quelques progrès à faire. Romain est néanmoins très fier de savoir compter en turc jusqu’à deux :o)

PS : bonnes vacances à tous ceux qui sont en vacance !

C’était la première fois que :

  • Sophie entrait dans une mosquée

  1. Damien J.

    Je vous souhaite un très bon voyage à tous les deux. Profitez bien de toutes les découvertes et merci de nous faire partager ça par votre site 🙂
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *