Le Petit Robert en voyage

Classé dans : Les coulisses | 5

Sophie  : Arrête de rominer on doit y aller !
Romain : Ok. Je vais chercher mes jambes et j’arrive.
Sophie  : Fais attention au crocodile dans la chambre !

Cela fait aujourd’hui 18 mois, soit un an et demi, que nous voyageons autour du monde. Un an et demi ensemble, 24h sur 24. Au cours de ces près de 13 000 heures riches en discussions, nous avons développé un vocabulaire propre basé sur des références personnelles et des pétages de plombs réguliers. En voici quelques extraits pour vous permettre de nous comprendre quand nous rentrerons.

..

Le globish fortiche

Bouiboui n.m [bwibwi]

Petite gargote bien crade ou chariot de vendeur de rues avec trois mini tables en plastique, l’important est que cela permette de manger pour trois fois rien. Nous mangeons presque toujours dans des bouibouis.

Mettre ses jambes vb. [mɛtʁ se ʒɑ̃b]

Enfiler la partie basse d’un pantalon transformable en short.
Variation possible : « Où sont mes jambes ? Je ne les trouve pas. »

Un court trajet de bus exp. [ɛ̃ kuʁ tʁaʒɛ də by]

Trajet de bus qui dure moins de six heures.

Du pschitt n.m [dy pʃit]

Bombe anti moustique.

Pschitter vb. [pʃite]

Action qui consister à utiliser du pschitt. Ex : « Il y a beaucoup de moustiques, veux-tu que je te pschitt ?« 

Avoir une attaque exp. [avwaʁ yn atak]

Être victime d’une urgence gastrique qui nécessite de devoir se précipiter aux toilettes.  Souvent accompagné de la question nerveuse : « C’est toi qui a le PQ ?« 

Un bouchon japonais exp. [ɛ̃ buʃɔ̃ ʒapɔnɛ]

Groupe bien tassé de touristes japonais écoutant les explications de leur guide et empêchant le passage des autres visiteurs. Existe aussi sous la forme de « bouchon chinois », « bouchon français », etc.

Une photo gagnante exp. [yn fɔto ɡaɲɑ̃t]

Photographie vraiment réussie et qui mériterait de gagner un concours

Le Génie Français exp. [lə ʒeni fʁɑ̃sɛ]

Solution particulièrement originale et/ou ridicule à un problème quotidien. Ex: attacher ses affaires mouillées au ventilateur du plafond pour les faire sécher plus vite.

Un craquage n.m [ɛ̃ _kʁakaʒ_]

Moment de relâchement au cours duquel nous nous jetons sur des pâtisseries, des pizzas tartiflettes ou autres délices coûteux. Les craquages sont l’ennemi d’un budget bien maîtrisé.

Shoukran n.m [_sukʁɑ̃_]

Pour dire merci partout dans le monde. A accompagner d’un grand sourire niais à la OSS 117.

Mouiller le PQ exp. [muje lə _pk_]

Prendre une douche (projeter de l’eau partout dans la salle de bain et… mouiller accidentellement le papier toilette).

Un crocodile n.m [ɛ̃ kʁɔkɔdil]

Petit lézard que l’on trouve souvent sur les murs des chambres en Asie du sud-est.

Un paul n.m [ɛ̃ _pol_]

N’importe quelle plante qui pousse dans les lacs et les étangs. Phrase type : « Les pauls ondulent au rythme des vagues.« 

Rominer vb. [_ʁɔmine_]

Aller sur internet dans le but de trouver une information particulière et au lieu de cela ouvrir de multiples onglets sur des sujets variés, guidé par sa curiosité. Rominer est une grande spécialité de Romain.

Rominage n.m [_ʁɔminaʒ_]

Action de rominer. Ex : avec Romain, une simple recherche Google peut prendre plusieurs heures de rominage.

 

fee par l'odeur

.

De quoi tempêter dans le vent

Oulala ! C’est un petit peu l’aventure !

Phrase entendue dans un bus en Turquie, prononcée par un jeune homme qui semblait découvrir les voyages. Utilisée quand nous sautons un mini-ruisseau ou enjambons un muret de trente centimètres de haut.

Attenchon cha gliche !

Expression française, apprise par une de nos guides au nord Laos, avec une prononciation très locale. Variante : « Attenchon la tét’ !« .

Dans dix minutes je nous considère comme définitivement perdus

Expression tirée des « Bronzés font du ski », parce que parfois nous sommes vraiment perdus.

Une fois en haut on se prendra un petit vin chaud

Expression utilisée pour remonter le moral lors des randos difficiles.

On dirait la Normandie !

Phrase répétée à l’envi par Romain dès qu’il voit une vache, une étendue d’herbe verte ou un arbre en fleurs.

Ca sent mon pays !

Phrase souvent dite par Sophie dès qu’elle croise une odeur de jasmin, d’encens ou de curry.

Même les buffles meurent

Phrase prononcée par une femme d’une des tribus de la vallée de Sapa, au Vietnam. Utilisée pour signifier qu’il fait froid à pierre fendre.

Nobody goes to Panti/Sibolga/…

Expression repiquée à nos amis de Funnelogy. Utilisée quand on se retrouve dans un coin paumé où les habitants nous regardent comme des extra-terrestres.

Ici on conduit à droite/gauche !

A répéter à chaque sortie de parking ou de carrefour quand on conduit dans un pays étranger. Si comme nous vous louez souvent des motos dans les pays visités, cela vous évitera de commettre une erreur et de foncer droit sur un camion.

So much fun !

Phrase proférée régulièrement par Romain, généralement les dents serrées, alors que nous sommes bringuebalés dans tous les sens à l’arrière d’une camionnette les fesses endolories ou qu’il commence à pleuvoir et que nous avons encore trois heures de marche à travers une jungle infestée de sangsues.

Je me suis pris un poteau

Lorsqu’un de nous deux tente de prendre des photos à l’arrière d’une moto ou dans un bus et qu’il appuie sur le déclencheur au moment où un poteau traverse l’écran.

.

At your servings

5 Responses

  1. Carine

    Je romine, tu romines, il/elle romine (ah ben non, pas eux), nous rominons – donc, vous rominez – là, ils/elles rominent peut-être aussi.
    Bref on romine ! La preuve.
    Quid de la spoonette ?

    • Romain

      Le terme « spoonette » n’est pas encore dans notre dictionnaire personnel. Il est dans le votre ?

  2. Mini Christine

    Menglaba les amis globe trotters, toujours en train d’arpenter le monde à la recherche de nouvelles sensations, de sourires, de burlesque ??? Je suis toujours aussi ravi de vous suivre dans votre périple, c’est toujours aussi tentant de vous emboiter le pas et faire de nos journées un rêve éveillé. Cela fait maintenant 10 mois que nos chemins se sont croisés sur les routes poussiéreuses de Birmanie, The Lady vient de remporter haut la main les élections dans son pays, ce peuple si longtemps opprimé va pouvoir changer de visage, enfin, nous l’espérons. Et même si cela prendra un peu de temps, les choses risquent de changer radicalement….et c’est tant mieux pour beaucoup de Birmans.

    Nous espérons que tout se passe pour le mieux pour vous : découvertes, rencontres, sourires, que votre coeur palpite toujours autant devant tant de découvertes et de moments …forcément…unique.
    Quelles sensations vous sont-elles révélées dans le fait d’être 24 H/24 ensemble ? complicité, facilité, agacement, compréhension, tolérance ? C’est drôle car avec Patrick cela fait 30 ans que nous sommes 24 H/24 H ensemble….et il ne pourrait pas en être autrement…

    Bonne continuation à tous les 2 et à bientôt de vos nouvelles, on vous embrasse.

    Christine et Patrick

    • Sophie

      Coucou les amis ! Nous descendons actuellement la Patagonie et sommes émerveillés par ses paysages : des montagnes aux neiges éternelles, des lacs gelés, des glaciers qui s’étendent sur plusieurs kilomètres. Et cette étrange cette sensation d’aller vers le bout du monde !

      J’avoue que j’appréhendais un peu le fait de voyager ensemble 24h/24h sur une très longue durée mais finalement cela se passe à merveille.

      J’espère que vous allez bien et que vous projets suivent leurs cours.

      Bises

Répondre à Romain Annuler la réponse.